Bienvenue sur le forum du RPG Hn
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Hyûga Keikô - Le chef d'une noblesse en expension

Aller en bas 
AuteurMessage
Alexi-Lucchese



Messages : 1
Date d'inscription : 22/10/2016

MessageSujet: Hyûga Keikô - Le chef d'une noblesse en expension   Sam 22 Oct - 13:44

VOTRE PERSONNAGE



    • Nom : Hyûga
    • Prénom : Keikô
    • Âge : 27 ans  ( L'histoire qui suit est son enfance )
    • Pouvoir spécial : Hyûga
    • Grade souhaité : Chef de clan

    • Description du personnage :

      Keikô est un jeune genin de 12 ans; comme tous les shinobis de son âge il n'est pas forcément très grand et mesure environ 1m60. Il a de long cheveux noirs qui cache la partie supérieure de son visage avec une mèche en travers et  sont liés par un bandana par dessous son bandeau ninja. Ses yeux sont typiques du clan Hyûga très blancs-grisâtre. Lorsqu'il active son Byakugan, on peut y apercevoir une légère spirale au centre de ses pupilles, alors que des veines ressortent tout autour de ses yeux jusqu'à ses tempes. Keikô porte un simple haut de corps blanc par dessous un long kimono noir tricoté spécialement par sa mère mais dont les manches camouflent légèrement ses mains où dans son dos est gravé le symbole du clan Hyûga avec en dessous, des kenji écrit en blanc : Honneur. Par ailleurs, le symbole du clan est gravé sur les manches du jeune shinobi de manière moins prononcée avec un blanc cassé. A la manière des shinobis, il porte une ceinture à peine visible à cause de son kimono où y est installé son équipement ninja, dont des kunai, shuriken, fumigènes etc... Son visage est très sérieux, il reflète la noblesse de son clan et du dur entrainement qu'il se subit de lui même, chaque jour. Néanmoins, cet air sérieux ne lui empêche pas d'être une personne très sociable et facile à côtoyer, il est d'ailleurs très attiré par les personnes qu'il pense talentueuses car il souhaite toujours avoir une espèce de rivalité et veut se surpasser / surpasser son entourage.


      Keikô a reçu une éducation sévère, le clan Hyûga étant un clan noble celui-ci se devait de recevoir une éducation digne de son rang. C'est d'ailleurs cette éducation qui l'a poussé à rechercher toujours de nouvelles limites en exploitant son taijutsu et sa maîtrise de son dôjutsu unique jusqu'à en être épuisé. Cette optique est accompagnée par le fait que selon lui, tout doit être mérité, rien ne tombe du ciel, et même les aptitudes naturelles ne suffisent pas toujours pour devenir un grand ninja, qu'il souhaite devenir à tout prix.  Depuis toujours considéré comme un petit génie au sein de son clan, Keikô possède une grande confiance en lui-même et en ses capacités. Honneur, et fraternité sont des mots très importants à ses yeux et dirige en grande partie sa vie et ses décisions sur ces deux devises. Il maîtrise le Jûken dès son plus jeune âge, une technique de taijutsu unique car elle nécessite le Byakugan, et permet de faire des dégâts internes dans les tenketsu et organes vitaux de son adversaire. Cet art permet de se libérer, se protéger ou encore attaquer un ennemi en combat.

      Il fait partie de la branche principale, la Sôke il n'a donc pas le sceau sur le front comme ceux de la Bunke. Même si la très grande majorité du clan approuve totalement cette pratique. Ce système fut créé afin de protéger les secrets du Byakugan. La Sôke dirige le clan tandis que la Bunke la protège. Néanmoins Keikô ne l'entend pas de la même oreille, pour lui, il se doit de protéger quoi qu'il arrive son clan, par tous les moyens même s'il fait partie de la Sôke. Il y'a peut être une rivalité entre les deux branches du clan, mais pour Keikô, tous ceux qui portent le nom Hyûga font partie de sa famille.

    • Histoire :

      Keikô est un jeune membre du clan Hyûga, né dans une saison verdoyante et fleurissante, probablement au printemps, à cette époque le village de Konoha fêtait déjà ses 4 ans et malgré les tensions dans le monde shinobi, la famille du nouveau-né se portait bien, et c'est seulement après quelques mois, au court de la même année que le frère de Keikô vit le jour; Sadano. C'était un grand jour pour ses parents, qui eux avaient vécu dans le sang et la haine jusqu'à présent; de batailles en batailles, ma famille a survécu péniblement jusqu'au jour où une lueur d'espoir leur a tendu ses portes : la création du premier village shinobi. Keikô passa donc toute son enfance et même jusqu'à maintenant au cœur du village ninja du pays du feu : Konohagakure, à sa naissance de nombreux conflits éclataient dans les pays voisins comme dans le pays du feu, notamment les guerres entre Suna et Konoha, il était bien trop jeune pour s'en souvenir mais se rappelle des allées et venues de son père qui partait souvent au combat non sans tristesse dans les yeux de la mère de Keikô, une femme très sensible depuis les événements tragiques qui ont précédé la construction de leur nouvel habitat. Né au sein de la branche principale Keikô était destiné à un grand avenir au sein de son clan, du moins c'était le souhait de ses parents, surtout celui de son père qui une fois, un certain âge avait l'intention de lui céder sa place au sein de la noblesse du clan. Keikô se donnait à cœur de satisfaire la volonté de ses parents, surtout que son tempérament dynamique le poussait davantage à réussir dans cette voie,il ne voulait pas décevoir ces parents.

      Keikô commença son apprentissage shinobi dès lors qu'il savait marcher et parler, c'est à dire vers 3-4 ans pour apprendre l'art du combat, le Jûken, ainsi que les connaissances basiques en matière de chakra et du monde qui l'entoure. A l'instar de l'apprentissage des livres et des matières barbantes comme les mathématiques, il avait un talent particulier pour le combat, ce n'était pas du tout un intellectuel, et aujourd'hui non plus d'ailleurs mais il avait une motivation à toute épreuve car il savait que son père gardait un œil sur lui, et devait donc se tenir a carreaux s'il ne voulait pas prendre de coups de ceintures. A chaque entrainement il avait le sourire aux lèvres même si celui-ci prenait des coups, chaque coup était une leçon et qu'il devait s'améliorer pour pouvoir l'éviter la prochaine fois, c'est d'ailleurs avec son frère que se concrétisait la plus part de ses entraînements sans aucune rivalité comme on pourrait le croire. Leur père était fier d'eux, Keikô était son tout premier fils et donc héritier, il avait peur que son fils ne soit pas à la hauteur de ses espérances et hésitait encore entre ses deux fils. Ce sentiment sera vite balayé, préférant attendre que l'un de ses deux fils sortent du lot de lui même, ils étaient encore bien trop jeunes pour avoir un niveau assez satisfaisant aux yeux de leur père. La vie de Keikô à cet âge se résumait aux entraînements jours et nuits dans l'enceinte du domaine Hyûga, et sortait très rarement dans les ruelles du village, toujours accompagné d'un espèce de garde du corps envoyé par son père, au tant dire qu'heureusement qu'il avait un frère pour se divertir quand il avait un peu de temps libre, pour ne pas finir fou et plonger dans une profonde solitude.

      C'est à l'âge de 6 ans que le  vrai monde lui ouvre ses bras et qu'il se balade dorénavant librement dans le village, mais lui qui pensait être libre de tous ses mouvements se trompait : c'est un contexte de très grande sécurité à cause des évènements troublants : L'annonce de Monwa et l'apparition des serviteurs des Furyous que Keikô rentre dans la nouvelle académie ninja fraîchement construite mais à sa plus grande déception, pas dans la même classe que son jeune frère. Une nouvelle vie bien plus mouvementée se dessinait autour de Keikô et c'est à sa première année en tant qu'étudiant qu'il fit la connaissance de la plus part des shinobis avec qui il se liera d'amitié. Il sait qu'il n'est toujours pas devenu un shinobi à part entière et assiste aux cours de formation et même si cela ne l'enchantait pas il dû approfondir des connaissances essentielles, telles que savoir lire et écrire mais aussi apprendre les mathématiques, les sciences, la géographie, etc. Grâce à ses facultés au taijutsu et son entrainement dès le plus jeune âge, il n'eu aucun problème à s'adapter et réussir l'examen écrit et l'examen pratique consistant à créer un simple clone, administré par un instructeur Chûnin et de gagner suffisamment de points pour passer Genin à l'âge de 12 ans. C'est avec fierté que Keikô porte désormais son bandeau frontal par dessus son bandana, montrant à tous les shinobis qu'il fait partie du grand village de Konoha !  Défendre le village était pour lui le meilleur moyen de mettre ses compétences au service d'une bonne cause et surtout de surpasser son clan dans tous les domaines.




Revenir en haut Aller en bas
Feiren
Administrateur
avatar

Messages : 50
Date d'inscription : 21/01/2016
Age : 18

Informations
Grade:
Capacité(s):
Sanctions:
0/2  (0/2)

MessageSujet: Re: Hyûga Keikô - Le chef d'une noblesse en expension   Sam 22 Oct - 15:14

Fiche acceptée. Il n'y a pas de chef de clan, alors tu commences Genin.
Revenir en haut Aller en bas
 
Hyûga Keikô - Le chef d'une noblesse en expension
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Haiti-Vodou; Un chef suprême pour le voudou est élu
» Chef de Guerre sur Cannon Io... euh... moto
» Arrestation du chef de gang William Baptiste alias "Ti
» Palace Ducarme Joseph presumé gwo chef bandi
» NOTE D’INFORMATION Chef de Mission et Porte-parole pour l’OIF au GABON L

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Habbo Shinobi RPG :: CORBELLE ANCIEN HN(2) :: Fiches personnages-
Sauter vers: